e-cigs-shop

E-cigarette : c’est quoi un firmware ?

Le modèle le plus courant de cigarette électronique, le mod électronique, est équipé d’une puce qui contrôle son fonctionnement logiciel. Cette puce peut également afficher des informations utiles pour le fumeur. Cette puce fait partie intégrante du module électronique et est appelée microprogramme. Qu’est-ce qu’un firmware ? Est-il utile pour la sécurité d’un module électronique ?

Qu’est-ce qu’un firmware ?

Dans un module électronique, le microprogramme est un élément généralement associé à un jeu de puces. Le circuit électronique d’une cigarette électronique, le chipset, est l’élément qui installe tous les autres éléments de votre modification. Il est donc essentiel pour le bon fonctionnement de tout module électronique. En revanche, vous ne trouverez pas nécessairement un chipset dans les mods mécaniques.

Quant au microprogramme lui-même, il s’agit d’un petit programme informatique qui permet au chipset d’assurer toutes ses fonctions. Le micrologiciel permet également au chipset de fonctionner correctement.

Il convient également de noter que les chipsets et les micrologiciels ne se trouvent pas uniquement dans les cigarettes électroniques. En fait, on les trouve dans tous les appareils électroniques, des ordinateurs aux fours à micro-ondes en passant par les téléviseurs intelligents.

Quel est le but d’un firmware ?

Le micrologiciel est l’élément qui permet à un chipset de fournir et d’exécuter toutes les fonctions d’un module électronique. En particulier, il contrôle les performances du module électronique et permet au vapoteur d’ajuster facilement les performances à son goût.

D’autre part, il contrôle l’affichage de diverses informations sur l’écran. Le mode, le niveau de la batterie et de nombreux autres paramètres ne peuvent être affichés que par le biais du firmware. Ainsi, le microprogramme est l’élément de base de la modification électronique qui gère son interface graphique.

L’importance des microprogrammes pour la sécurité des modifications électroniques

En plus de l’animation graphique, le firmware est aussi le dispositif qui assure la sécurité de l’utilisateur de l’e-cigarette. Le microprogramme limite en fait le temps de bouffée.

Il s’agit d’une caractéristique particulièrement importante, car elle empêche l’utilisateur de s’étouffer avec une trop grande quantité de vapeur. Il protège également tous les autres composants contre les surcharges. Par exemple, si la durée du bourdonnement n’était pas limitée, la résistance mettrait plus de temps à chauffer, ce qui pourrait entraîner une surchauffe et endommager la batterie.

En outre, le microprogramme va au-delà de la limitation du temps de vapotage en protégeant divers dispositifs de cigarettes électroniques. En effet, le micrologiciel permet d’arrêter le modem électronique en cas de court-circuit dans l’appareil. Cette fonction est particulièrement utile pour éviter d’endommager le kit de vape.

Enfin, troisième avantage du firmware en matière de sécurité du modem électronique, il propose différents réglages pour votre cigarette électronique. C’est le firmware qui assure le fonctionnement des différents modes affichés à l’écran, bien que cette fonctionnalité soit attribuée au chipset.

Quitter la version mobile